Décider ensemble à une Game Jam?

Le weekend du 18 au 20 Mars 2022, j’ai eu le plaisir de participer à la Game Jam organisée par les Frappé-e-s du Game.

Image par Alexas_Fotos de Pixabay
Image par Alexas_Fotos de Pixabay

Vous me connaissez, tout ce qui à trait à la gamification et au serious gaming m’intéresse, cependant, je n’étais pas seulement convié pour aider les participants dans leurs efforts créatifs ou être jury à la fin du weekend de création, j’étais aussi là pour participer, en tant qu’expert (mouais, je préfère dire « agitateur ») sur le sujet choisi pour cette session qui était: « Décider ensemble ».

Ce thème, passionnant, m’a permis d’échanger, en amont, avec Suzon Beaussant et Delphin Darraud et durant la table ronde avec Martin Boutry et Arthur Panckoucke.

Ce weekend et ces rencontres m’ont inspiré plusieurs réflexions, que je me propose de vous partager dans une série de billets, autour de la prise de décision et de son utilisation dans le cadre de mes accompagnements en entreprise.

Je ne vais pas couvrir les domaines de Martin et Arthur, qui sont l’aspect associatif et sociétal, dans la mesure où je ne voudrais pas dire de bêtise qu’ils pourraient facilement balayer du dos de la main.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, dans les prochains articles, je vous propose un petit retour d’expérience en tant qu’aidant sur cet événement.

Comment en suis-je arrivé à participer à cet événement?

Image par Pete Linforth de Pixabay
Image par Pete Linforth de Pixabay

Au départ, comme pour beaucoup de sujets maintenant, j’ai vu passer des posts linked in. Puis, Aurélien Wille m’a contacté, il me semble en 2019 ou 2020, pour me parler de la première Game Jam… Pour je ne sais quel mauvais alignement des agendas, je n’ai pas pu y prendre part… Puis l’édition suivante a été repoussée pour cause de COVID et au final, la date a été arrêtée au week-end du 18 au 20 Mars 2022.

Je n’avais pas, à l’origine, prévu d’y participer car, bien que sur Lille, l’événement se déroulait seulement 2 semaines avant l’Agile Game France 2022… et niveau familial il y a souvent des choix à faire… Cependant, Aurélien ne l’entendait pas de cette manière et il m’a contacté pour me proposer de faire partie des intervenants.

Il m’a présenté le sujet, et décrit, en gros, ce en quoi je pouvais être utile durant ces 48h, j’ai donc accepté.

Quelques jours après, j’ai été contacté par Suzon afin de préparer la table ronde. Nous avons échangé, avec Delphin et Suzon, pendant plus d’une heure et nous sommes tombés d’accord sur les grands sujets sur lesquels mon point de vue pouvait être intéressant pour les participants.

L’événement, la table ronde et l’accompagnement de la création.

Photo by Jason Goodman on Unsplash
Photo by Jason Goodman on Unsplash

Qu’est-ce qu’une Game Jam? Je pense qu’il peut y avoir autant de définition de la Game Jam qu’il y a d’organisateur de ce genre d’événement, cependant, dans le cas des Frappé-e-s du game, il s’agit de réunir des personnes d’horizon différents, de leur faire un apport sur un sujet précis (dans ce cas le « Décider ensemble ») et de leur proposer un cadre de travail (inspiré du design sprint) afin qu’ils produisent, en équipes formées durant la rencontre, un serious game qui utilise ou traite du sujet proposé.

La phase de création est alors ponctuée de moments de travaux orientés par les organisateurs, de moments d’apports spécifiques (mécaniques de jeu, ateliers créativité…) et d’autres interventions et échanges pour les aider à avancer.

Le but de la Game Jam est de proposer, à la fin de l’événement, un pitch devant un Jury qui choisira alors 1 équipe à mettre en avant (un peu plus sur le sujet dans le prochain chapitre).

L’avantage de la Game Jam réside également dans le fait que les participants et organisateurs ne sont pas forcément locaux du lieu où se déroule l’événement et donc, tous vivent ensemble pendant les 48h (repas ensemble, même hôtel…).

Dans le cas de cette Game Jam, les Frappé-e-s du game avaient demandé à des personnes externes de se joindre au groupe lors de la dernière demi journée afin qu’ils puissent tester les productions des équipes et faire des retours à ces dernières.

En tant qu’intervenant sur l’événement, j’avais pour mission d’être à la disposition des équipes durant leurs phases de création (en plus de la table ronde) afin de leur apporter des compléments de réflexion ou d’information sur le sujet du « Décider ensemble » ou sur les techniques de création de serious game… j’ai aussi eu la chance de pouvoir tester certains outils créés, notamment par les équipes qui n’étaient pas examinées par mon jury.

Le jury et les rencontres.

A la fin du weekend, les Frappé-e-s du game avaient demandé à plusieurs personnes de faire partie d’un jury afin d’élire le meilleur pitch des outils créés. Devant le nombre d’équipes (11 il me semble), ils avaient décidé de découper le jury en 2 parties et du fait de proposer 2 gagnants d’un prix symbolique.

Le rôle de jury, bien que pas très compliqué, est un peu frustrant, dans mon cas au moins mais je pense pour tous les membres, car nous devions juger les productions sur le pitch et quelques informations disponibles sur le WIKI, sans avoir eu le temps d’expérimenter les outils. Cependant, mon groupe est assez vite tombé d’accord sur le pitch qui avait le plus retenu notre attention.

Image par Hebi B. de Pixabay
Image par Hebi B. de Pixabay

Cet événement a été pour moi synonyme de beaucoup de rencontres et de retrouvailles. J’ai retrouvé des copains (Aurélien, Xavier, Herman), j’ai découvert des personnes avec qui j’étais en relation sur Linked In sans que nous ayons vraiment pu prendre le temps d’apprendre à nous connaitre, et j’ai pu découvrir des personnes qui ont des intérêts communs avec moi…

La suite…

Je sors de ce weekend rempli d’énergie. Mon envie de créer est à son maximum et j’ai le sentiment d’avoir été utile. Les rencontres m’ont conforté dans mes convictions relatives à la création et l’utilisation de serious game.

Le sujet abordé m’a amené à me relancer dans l’écriture d’articles (je vais essayer d’en mettre un à disposition chaque semaine sur le mois qui arrive).

Pour conclure, je vais rester en contact avec les Frappé-e-s du Game et sans doute m’investir dans ce regroupement pour de prochains événements mais je vais également travailler avec Nord Agile pour relancer la dynamique Serious Gaming avec les meetups et pourquoi pas un événement local de regroupement de Serious Gamers. Il est possible aussi, dans les prochains mois, que vous me voyez participer à d’autres collaborations notamment avec le Labo des Jeux et Ludinord si les vents nous sont favorables…

3 commentaires

Répondre à REX - Décider Ensemble - H@Coeur - Humain Au Coeur Annuler la réponse.