La priorisation “confinement”

Lors des reflexions liées à mon précédent article (voir ici), j’ai évoqué l’idée que le confinement pourrait influencé sur la priorisation.

Je vous propose de revenir sur ce sujet: avant le confinement, j’entendais souvent les équipes métiers et/ou les demandeurs sur les projets et produits dire: de toute façon tout est important, je ne vois pas comment je pourrais prioriser.

Certes, c’est normalement un des gros atouts des équipes agiles que de pouvoir agir sur la notion de priorisation, en amenant la notion de valeur ou en travaillant sur les MVPs, sur le découpage des besoins (epics, features…).

Mais c’est souvent difficile pour le métier de réellement se faire à l’idée que tout ce qu’on lui propose ne sera pas fait… enfin, ca c’était avant le confinement.

Lors de la mise en place du confinement, nombre d’équipes se sont retrouvées à devoir changer leur manière de travailler, nombre d’entreprises ont du rapidement choisir les projets qui étaient prioritaires de ceux qui ne l’étaient pas (afin de mettre les équipes à l’arrêt, en chômage partiel ou de rediriger les efforts vers le run par exemple).

J’espère sincèrement que nous pourrons utiliser ces décisions comme un apprentissage pour les équipes métiers. Peut-être pourrons nous poser la question: si nous repartions en confinement demain, lesquels de ces sujets ne faites vous pas? Lesquels sont faits quoi qu’il arrive?

Pour ma part, je sais que je vais poser la question un bon nombre de fois… Je crois même que je vais utiliser cette période dans l’exercice “Story mapping” des sessions d’introduction à l’agilité..

De plus, je pense aussi que nous pourrions utiliser cette expérience afin que d’un point de vue gestion de projets (portefeuilles projets, roadmaps…) on garde en tête l’importance d’un plan de secours. D’avoir toujours à disposition une liste de priorités “confinement”. Il y a un risque certains, après tout, que cet épisode confiné ne soit pas le seul que nous ayons à vivre alors, soyons préparés 😉

Leave a Reply