Pourquoi faire / écrire des conférences agiles?

Ca fait maintenant quelques années que je participe, au moins entant que spectateur, à des conférences agiles (Agile Tour, Meetups…).

Il m’a fallu un peu de courage pour créer ma première conférence, et j’avoue que participer à l’Agile Game France à Lille en 2017 m’a vraiment débloqué. En effet, c’est à cette occasion que j’ai pu faire jouer pour la première fois à une de mes créations (Stressss!!!) et c’est là que je me suis dit pour la première fois que j’avais peut-être des choses à partager.

Que ce soit pour un retour d’expérience, pour présenter un atelier original, pour animer un atelier que vous n’avez pas créé mais qui vous est super utile dans votre pratique, ou tout simplement pour parler d’une idée qui vous est chère, les conférences agiles sont l’endroit idéal.

Etre visible sur ce genre d’événements est bénéfique dans plusieurs domaines:

Au niveau prise de recul d’abord. Vous confrontez vos idées, vos expériences, vos créations… au regard des autres et vous récupérez en retour un feedback souvent très direct mais bienveillant (pour une fois, j’utilise ce mot sans faire la grimace :)).

Au niveau image ensuite. Vous vous rendez visible, et même si ca n’apporte nécessairement pas de business direct, ca permet de montrer que vous existez sur la scène agile. Attention, qu’on ne me fasse pas dire ce que je n’ai pas dit… présenter un sujet sur un événement agile ne vous en rend pas légitime pour autant… mais a force de présenter des sujets, à force de vous renouveler… vous finissez normalement par vous améliorer et apporter plus de valeur d’une part et à générer plus d’envie de travailler avec vous.

Et entant qu’accompagnateur des transitions, du changement… (quelque soit le nom que vous donnez à votre métier), on ne va pas se leurrer, c’est plus facile de discuter avec un commanditaire lorsque celui ci a entendu parlé de vous avant… c’est un peu un prémisse à l’Ice Breaker… avec un peu de chances, ils auront déjà envie de travailler avec vous sans même vous avoir rencontré, et ca change vraiment les entrées en matière.

Je dirais de plus que c’est important pour vous avant tout… Vous croisez du monde. Vous sortez la tête de l’eau. Le temps de préparation n’est pas à négliger non plus, car c’est aussi pendant ces instants que vous mettez vos idées en place. Et croyez moi, ca m’est arrivé plus d’une fois de réutiliser les réflexions liées à la préparation d’un atelier ou conférence dans ma pratique avec les équipes.

En plus, vous croisez des personnes qui sont sur la même longueur d’onde que vous. Certains deviendront des copains, d’autres juste des visages familiers, mais quoi qu’il arrive, plus on va à ces événements, plus on a envie d’y aller.

Attention quand même à ne pas en faire de trop, car ca fatigue et puis ca pourrait nuire à votre pratique, qui reste le point le plus important de votre métier. Si en plus, vous avez la chance d’être supporté et suivi dans ces aventures par votre employeur, alors c’est encore plus libérateur.

En plus, la plupart du temps, comme vous n’êtes pas le seul orateur, vous repartez avec pleins de nouveaux sujets à explorer, plein d’idée, de retour d’expérience… 😀

J’espère que ces lignes vous aurons parlé un peu. N’hésitez pas à laisser un commentaire ou à m’en parler en direct. Pour ceux que ca intéresse, je serais à Grenoble la semaine prochaine (les 12, 13 et 14 Novembre pour Agile Grenoble).

Leave a Reply