Coaching et coaching

Agiliste depuis des années (2006 officiellement mais 2004 dans les actes), j’exerce maintenant le rôle de Coach Agile (et animateur de Serious Game et animateur du GAG…). Bon, ca fait beaucoup de rôles… mais depuis quelques temps je suis confronté à des clients et partenaires qui ont eu des premières expériences avec d’autres coachs.

Outre le fait qu’ils peuvent avoir rencontré un coach peu expérimenté (un Scrum Master qui a eu un projet à succès et qui se promeut coach en changeant de mission par exemple), les entités que nous accompagnons peuvent aussi être confrontées à une approche totalement différente de l’agilité.

Je me sens personnellement inscrit dans la démarche Agnostic Agile, et de ce fait, j’ai l’habitude d’accompagner en utilisant la méthode des petits pas. Je propose donc aux coachés de construire eux même leur chemin d’évolution dans la démarche agile en fonction des étapes qui apportent le plus de valeur immédiate.

Cette approche marche plutôt bien de mon point de vue et les entités que j’ai accompagnées ne semblent pas s’en plaindre.

Une méthode employée par d’autres coachs est de mettre en place une méthode (comme le framework SCRUM par exemple) en premier, d’accompagner sur le changement de démarche pour faire fonctionner cette méthode, et ensuite seulement, au bout de quelques itérations, de proposer aux équipes de mettre leur propre touche dans le fonctionnement.

Cette même démarche semble fonctionner également.

Il m’arrive cependant d’intervenir auprès d’organisations qui l’ont vécu et qui en ont souffert ou du moins qui semblent surprises du fait qu’on peut aborder l’agilité autrement…

Suis-je dans l’erreur? Personnellement je ne me verrais pas faire autrement mais j’en arrive parfois à me dire que la vérité pourrait être ailleurs. Serais-je même capable d’appliquer une méthode à la lettre sans en déroger ? Je suis persuadé que j’aurais le sentiment de ne plus être agile et il me semble que beaucoup des pères de ces méthodes parlent de ce même genre de problématiques dernièrement.

Autre problématique: “Comment peut on éventuellement faire cohabiter les deux approches dans le cadre d’un accompagnement multi-coach?”

Les mois qui vont venir devraient m’aider à répondre à ce genre de questions… j’aurais sans doute d’autres articles à écrire d’ici là…

Leave a Reply